08/09/2007

Bonjour

 ipshmtt0

Il y a des mots...

Il y a des mots qui enivrent et partent à la dérive. S'accrochent au cerf-volant, flottent au gré du vent tels des goélands tout blancs...

Il y a des mots qui dansent et taquinent... écumant la vague du désir puis, s'excitent au contact de la caresse du vent...

Il y a des mots qui pèsent dégringolant la falaise... tels des fous de bassan trop lourds pour s'envoler à la rencontre du soleil levant...

Il y a des mots-galets qui s'échouent sur la plage du coeur. Bijoux sculptés par le fond de la mer et dont le sable fin devient l'écrin...

Il y a des mots-coquilles qui s'entrouvrent pour se gaver de plancton nourricier... puis, s'agrippent au rocher pour s'y incruster et y rester...

Il y a des mots de brume qui traversent la côte figée par la lourdeur du temps passé. Mots chaloupés, mots égarés cherchant le phare illuminé...

Il y a des mots-plumes offerts par la mouette, des mots d'étoiles amères, des mots qui se retirent comme la marée... Des mots gênés, des mots-épaves échoués. Des mots galvaudés par le vent salin...

Il y a mes mots mêlés aux tiens, des mots-filets pour t'accueillir...

Il y a mes mots mêlés aux tiens, vaguelettes caressantes pour la plage de ton coeur qui m'attire. Mots bleus ou argentés... Mots doux à susurrer...

Il y a mes mots-sirènes qui te chantent sérénade. Mots qui enchantent, mots enjôleurs t'invitant à me rejoindre dans les profondeurs océanes de mon coeur!

Il y a des mots. Il y a les miens et puis les tiens. Ils s'échevèlent et s'entremêlent. Mots soupirés, mots flottants qui voilent et dévoilent. Mots qui traversent l'océan du temps...

Il y a des mots qui restent, des mots écrits, des mots jolis et des mots maudits... Il y a des mots de magie blanche et des mots porteurs de noirceur...

Mon plus grand désir c'est de t'apporter des mots-soleils pour éclairer ta vie, la rendre si jolie que tu en seras ébloui. Te faire traverser les nuages pour que ton coeur éclate de bonheur!

Les entends-tu?


(Jovette Mimeault)

 

02:13 Écrit par L'Ariou dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.