12/09/2007

essence inconnue

 

 

nous sommes tous pourvus...
de ce « je ne sais quoi »
d'une essence inconnue...
qui fait de nous son toit...

multiple pour certains...
pour d'autres sans origine...
ou phénomène vain...
pour moi elle est divine...

fourbe, noire ou perverse ?
tous les pires adjectifs ?
non, pour moi c'est l'inverse...
bien sûr c'est subjectif !

elle est inaltérable...
et pourtant si fragile...
d'un prix inestimable...
et beaucoup trop docile...

elle supporte les coups...
qu'on lui donne d'un mot...
et elle se plie à tout...
peinant sous le fardeau...

quand parfois elle soupire...
en nous l'ennui raisonne...
et par crainte du pire...
de plaisirs on l'assomme...

elle est très convoitée...
par ce grand charlatan...
qui connaît sa beauté...
celle qui lui manque tant !

mais elle est invendable...
faust se joue de nous...
juste manipulable...
par nous et contre nous...

elle est la proie du monde...
et de ses illusions...
qui jamais ne répondent...
a ses aspirations...

car vers le Bien elle tend...
vers tant d'autres prodiges....
son désir est si grand...
on en a le vertige...

on préfère l'oublier...

ignorer ses tensions...
et surtout éviter...
toute remise en question....

mais on se souvient d'elle...
a la veille du grand soir...
nous donnera-t-elle des ailes...
pour un autre départ...?

pourra-t-elle échapper...
au piège qui l'attend...
ce mystère de « l'après »
qu'on nomme le néant ?

question existentielle...
toujours dans nos esprits...
réponse personnelle...
qui n'est qu'a priori...

(auteur inconnu)

03:33 Écrit par L'Ariou dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.