18/11/2007

☼ Bon dimanche à vous ☼

 

2 1

L’OISEAU

Et si, pourtant, j'étais mouette,

Dieu sait ce que vous penseriez.

J'ai quelquefois du ciel en tête,

Mais pas d'ailes pour le gagner.

Pattes roses et plumes blanches,

Ah ! vous en contenteriez-vous !

Je passerais ce long dimanche

Blotti au creux de vos genoux.

Je vous agacerais du bec,

Vous me caresseriez le cou

Et vous croiriez jouer avec

L'amour devenu oiseau fou.

Votre gorge se lèverait

Comme fait la brise marine.

D'autres mouettes passeraient

Criant comme des sauvagines.

Nous resterions à la fenêtre

Si surpris de n'avoir qu'un coeur

Que le soir nous prendrait peut-être

Pour des oiseaux venus d'ailleurs.

(Maurice Carême)

BJ-oiseauxbonnejournee4gk1pz

12:59 Écrit par L'Ariou dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

très joli poême, mais hélas, je ne suis pas mouette
toute belle semaine à toi, plein de bisous du jardin et à tout bientôt

Écrit par : nanny | 19/11/2007

Les commentaires sont fermés.