22/01/2010

La bohémienne



arranged by Mimigo

Nul ne sait le pays d'où je viens
Je suis fille de grands chemins
Qui peut dire où je serai demain
C'est écrit dans les lignes de ma main
Ma mère me parlait de l'Espagne
Comme si c'était son pays
Et des brigands dans les montagnes
Dans les montagnes d'Andalousie
Je n'ai plus ni père ni mère
J'ai fait de Paris mon pays
Mais quand j'imagine la mer
Elle m'emmène loin d'ici
Vers les montagnes d'Andalousie
Qui peut dire qui j'aimerai demain
C'est écrit dans les lignes de ma main
J'ai passé toute mon enfance
Pieds nus sur les monts de Provence
Pour les gitans la route est longue
Je continuerai mon errance
Au-delà des chemins de France
Je les suivrai au bout du monde
Un fleuve d'Andalousie
Coule dans mon sang
Coule dans mes veines
Le ciel d'Andalousie
Vaut-il la peine
Qu'on y revienne ?
Nul ne sait le pays d'où je viens
Bohémienne
Je suis fille de grands chemins
Qui peut dire ce que sera demain
C'est écrit dans les lignes de ma main





 

23:02 Écrit par L'Ariou dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.