09/07/2007

MIMIZAN : mon lieu de résidence

Mimizan1Copier


la ville landaise assaillie par les vikings en 804.

Située dans les Landes et appartenant à la région Aquitaine, la commune de Mimizan regroupe en son sein près de dix mille habitants appelés « Mimizannais » et « Mimizannaises ».

La ville est divisée en deux parties : d'un côté Mimizan Bourg, de l'autre Mimizan plage.

Reconnue à l'échelle nationale pour sa célèbre station balnéaire, on la surnomme « la perle de la Côte d'Argent ».

Sur le plan historique, la ville est considérée par les spécialistes comme le port maritime disposant de l'activité la plus considérable du VIIeme siècle.
A la période du Moyen-âge, Mimizan prend la forme d'un asile, créé dans le but de protéger les habitants les plus faibles.
Ainsi, neuf bornes de forme pyramidale, conçues par Garluche, délimitaient les contours de la commune landaise. Seules cinq d'entre elles ont survécues et sont encore aujourd'hui visibles. Elles sont d'ailleurs classées « monuments historiques » de Mimizan.

Placée sur le parcours du chemin de Saint-Jacques (à environ mille kilomètres), la commune était dans le passé, une véritable ville étape et son ancienne église, partiellement détruite aujourd'hui, était l'une des preuves de l'importance de Mimizan.
Pour faciliter la navigation des bateaux, la ville avait fait ériger un clocher, le clocher porche de Mimizan, détruit en 1770 par un ouragan.

Ce n'est qu'à la période de la belle époque et au moment de l'essor des loisirs dans la société française, que la station balnéaire vit le jour.
Au départ, on la baptisa la station de Mimizan les bains. L'essor de cette activité était alors étroitement lié au développement des moyens de transport, notamment des chemins de fer, en France.
Les bienfaits des soins apportés aux personnes souffrant de tuberculose conféraient à cette station une grande popularité.

Les principales activités économiques de la commune sont donc, en premier lieu, le tourisme, mais également la production de pâte à papier par les célèbres « Papeteries de Gascogne ». Mimizan accueille de nombreuses compétitions sportives, principalement dans les disciplines du surf, du triathlon et du bodyboard.

La ville connaît une période de festivités considérable à la fin de la saison estivale, avec par exemple la bodega, cérémonie au cours de laquelle la reine des fêtes et son bouffon sont élus.
Disposant d'une arène, la commune organise également des courses, appelées « courses landaises », pendant lesquelles des écarteurs évoluent avec des vachettes, néanmoins sans tuer celles-ci.

Selon de multiples sources, Mimizan aurait été assaillie au IX eme siècle par les Vikings. Ils auraient alors créé de multiples fortifications en vue d'éviter les attaques ennemies au coeur de la ville, même si, à l'origine, les historiens pensèrent que ces fortifications avaient été établies par les mimizanais afin d'éviter l'arrivée de ces Vikings.

(Amandine neirinck)

20:14 Écrit par L'Ariou dans MES VILLES : MIMIZAN | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |