31/10/2008

Toussaint

 

 

Toussaint en Corse


Quand résonne le glas, je pense avec tendresse
A tous ces pauvres morts qui attendent là-bas.
La pluie a délavé le marbre, et la tristesse
De ce jour de Toussaint accompagne nos pas.

Les tombes sont fleuries et les doux chrysanthèmes
Portent nos souvenirs à ceux qu'on ne voit pas,
Qui revivent pourtant en ce jour où l'on aime
Accomplir auprès d'eux cet ultime devoir.

Des petites bougies on allume la flamme
Qui brillera pour tous et chassera le noir
Du tombeau silencieux où repose leur âme
Et où nos coeurs émus veulent croire à l'espoir!

Et lorsque vient la nuit, le cimetière brille
De milliers de lueurs qui tremblent dans le vent.
Les tombeaux sont fermés, mais à travers les grilles
Ce sont les disparus qui parlent aux vivants...



Marcek 1er novembre 2003

23:00 Écrit par L'Ariou dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/10/2008

trois feuilles

 
 

 

 

 

Trois feuilles mortes

 

Ce matin devant ma porte,

J'ai trouvé trois feuilles mortes.

 

La première aux tons de sang

M'a dit bonjour en passant

Puis au vent s'en est allée.

 

La seconde dans l'allée,

Au creux d'une flaque d'eau

A sombré comme un bateau.

 

J'ai conservé dans ma chambre

La troisième couleur d'ambre.

 

Quand l'hiver sera venu,

Quand les arbres seront nus,

Cette feuille desséchée,

Contre le mur accrochée

Me parlera des beaux jours

Dont j'attends le gai retour.

 

Raymond Richard

 

 

 

 

 

 

 

 

01:00 Écrit par L'Ariou dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |