28/03/2008

BALADE LE LONG DU COURANT DE MIMIZAN

 
 
 

On appelle « courant » les petits fleuves côtiers se jetant dans l'océan Atlantique.

 

Ces derniers suivent le mouvement des marées sur leur partie aval.

 

 mouette2

 

 

Le Courant de Mimizan prend naissance dans le Lac d’Aureilhan-Mimizan  (d’une superficie de 340 ha) situé à 6 Km, dont il est l’exutoire,  et déverse le trop plein dans l’Océan.

 

A marée basse, c’est de l’eau douce qui s’écoule vers l’océan, tandis qu’à marée haute, le courant se remplit d’eau de mer et se transforme en un magnifique petit lac !

 

Voici deux photos prises à marée basse en amont du pont de la Plage qui le traverse.

 

C1 1

C2 1

 

 ***

 

 

Deux jetées l’encadrent à sa sortie sur l’Océan.

 

C 1

 

 

Les cinq photos suivantes ont été prises à marée très basse,

 

avec, en prime, ma chienne « Bora »  !

 

***

 

 

Vous remarquerez l’ensablement qui s’est opéré à l’embouchure depuis ces dernières années.

 

Il semblerait que le Courant veuille reprendre son cours initial qui en 1812, débouchait sur l'Océan à la Mailloueyre soit à 3,5 km plus au sud que son embouchure actuelle.

 

Pourtant il était nécessaire de  réguler son lit pour éviter qu’il n’entraîne et ne détruise sur son passage la dune littorale comme cela avait été le cas auparavant, à maintes reprises, sous la pression et la très forte poussée des eaux douces de l'Etang d'Aureilhan suite à de longues périodes pluvieuses.

 

 

 

La digue actuelle, construite en 1880, réussit à maintenir le lit ; un travail de longue haleine est constamment mené pour stabiliser les berges et retenir le sable en plantant des poteaux de vergne dans le lit et aussi en apportant des blocs de roche naturelle.

 

C3 1

 

 C4 1

 

 C6 1

 

C5 1

C7 1

 

bonnejournee

 

 

 

 

14:03 Écrit par L'Ariou dans MES VILLES : MIMIZAN | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : mimizan courant |  Facebook |